Des machines open-source pour recycler le plastique à la maison !

Et s’il était possible de transformer localement, en toute simplicité, ses détritus plastiques en objets utiles ? C’est le pari fou du designer néerlandais Dave Hakkens et de son projet Precious Plastic : des machines dont il fournit gratuitement les plans de construction pour réaliser chez soi des robots qui permettent de recycler les détritus plastiques en objets utiles…

85% du plastique produit dans le monde n’est pas recyclé. De récentes études nous informent des dégâts faramineux sur la vie marine de la pollution micro-plastique. Une quantité prodigieuse de déchets plastiques termine sa route dans nos océans chaque année. National Geographic avance même le chiffre astronomique de 5250 milliards de petits morceaux de plastique, dont 269 000 tonnes qui flotteraient en surface. L’impossibilité de réellement quantifier cette pollution en fait une hypothèse basse. Ce plastique hâterait l’extinction de quelques 700 espèces marines pour cause d’ingestion de ces déchets.

02_plastic_Dave_HakkensImage à la discrétion de Dave Hakkens

Transformer à la maison ses déchets plastiques en objets utiles

S’il est urgent de revoir en profondeur les modes de production, pour stopper la problématique à la source, il faut également étudier la manière de réutiliser le plastique déjà fabriqué, au moins le temps de la transition. C’est en ce sens que Dave Hakkens a imaginé une série d’outils techniques libres et locaux qui permettraient de recycler le plastique à petite échelle. Les machines créées par l’ingénieur néerlandais ambitionnent de fabriquer chez soi des objets à partir des déchets plastiques domestiques.

Pour ce faire, il a conçu un kit complet en ligne à télécharger gratuitement en vue créer soi-même ses machines. L’homme propose quatre types de machine, constructibles à un coût faible, faciles à reconstruire et constituées de matériaux simples disponibles dans les magasins de bricolage. Le « kit » inclut les plans, des vidéos détaillant les étapes de fabrication et fournissant des informations détaillées sur le plastique (ses propriétés, notamment relative à la température de fonte, les précautions à prendre, etc.)

01_plastic_Dave_HakkensImage à la discrétion de Dave Hakkens

Complémentaires, les quatre machines permettent un recyclage de la matière, auquel l’ingéniosité et la créativité donneront une forme aboutie. La broyeuse, bien sûr, réduit en confetti ou copeaux les détritus, qui constituent donc la matière première. Le compresseur permet de fondre le plastique et de fabriquer des objets compacts, de plus ou moins grandes dimensions : il peut s’agir d’objets formés (corbeille à fruits, par exemple) ou de blocs destinés à être travaillés pour lui donner une forme particulière. L’injection transforme des confetti plastiques en de petits objets moulés, à travers une étape de fonte. Quant à l’extrudeuse, elle transforme des confettis plastiques en un câble fin susceptible d’être utilisé dans une imprimante 3D.

04_plastic_Dave_Hakkens

06_plastic_Dave_HakkensPhotographies à la discrétion de Dave Hakkens

Une telle invention gagne à être diffusée le plus largement possible, non seulement pour prévenir la pollution plastique, mais encore pour offrir la possibilité de se fournir en objets gratuits des populations démunies et qui pourraient convertir aisément la pollution environnante en objets d’usage courant (seaux, vaisselle, meubles à assembler, etc.). Loin des démarches de recyclage ou de collecte de déchets observables en Occident, une majorité de pays du monde n’a tout bonnement aucune politique environnementale : gouvernements corrompus et entreprises extractives peinent à fixer des objectifs écologiques pour préserver leur nature. Si bien que les ordures sont le plus souvent jetées dans des décharges qui contaminent les sols en profondeur, les rivières et la mer. Cette invention de Dave Hakkens a l’avantage de permettre de fabriquer des objets à coût nul (si l’on excepte bien sûr le coût initial investi dans la fabrication des machines), raison pour laquelle il trouverait aisément sa place dans des repair-cafés ou des ateliers collaboratifs.

07_plastic_Dave_Hakkens


Sources : Precious Plastics / site de Dave Hakkens / News.NationalGeographic.com.

Get in Touch

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Related Articles

C, C++, C#, and Objective-C—What Are They

As you’ve poked around the world of tech terms trying to get a handle on all that industry jargon, you might have...

Learning neuroscience, machine learning, social science, and programming on your own

Christian 郑梵力 Ramsey A collection from my self-study in neuroscience, machine learning and artificial...

Helpful Infographics Visualize Complex Branches of Math and Science

t’s often easy to get stuck into a narrow view of what a particular field of study entails, but as Dominic Walliman reveals...

Get in Touch

20,829FansLike
2,399FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Latest Posts

C, C++, C#, and Objective-C—What Are They

As you’ve poked around the world of tech terms trying to get a handle on all that industry jargon, you might have...

Learning neuroscience, machine learning, social science, and programming on your own

Christian 郑梵力 Ramsey A collection from my self-study in neuroscience, machine learning and artificial...

Helpful Infographics Visualize Complex Branches of Math and Science

t’s often easy to get stuck into a narrow view of what a particular field of study entails, but as Dominic Walliman reveals...

Réseaux de neurones artificiels

Les réseaux de neurones, inspirés de la structure du cerveau humain, sont au cœur des progrès récents de l’intelligence artificielle. Dotés de capacités impressionnantes,...

Relation Mystérieuse entre Maths, Sciences et Nature

A. Benmohammed La Nature se révèle par des signes et des signaux que le physicien va alors filtrer pour mesurer des nombres. Ceci produit...